Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Après les fêtes : Abidjan tourne au ralenti

Après les fêtes de fin d’année, de nombreux abidjanais éprouvent des difficultés à reprendre le travail. Un tour dans les grandes artères de la ville d’Abidjan suffit pour s’en rendre compte.


Après les fêtes : Abidjan tourne au ralenti

De Koumassi à Adjamé en passant par Treichville, le décor est le même. De nombreux magasins restent encore fermés. Au niveau de la circulation aussi, on ne se bouscule pas pour le moment.
«D’habitude, on rencontre deux à trois embouteillages au cours d’un voyage mais pour le moment la circulation est fluide. On roule tranquillement. Il n’y a pas de bouchons. On constate également qu’il n’y a pas d’affluence pour le moment », confie M Bassirou Bamba, chauffeur de Taxis-intercommunaux communément appelés « Wôro-Wôro » qui assurent la liaison Treichville-Adjamé.
Au niveau des stations, seuls quelques rares véhicules s’arrêtent pour s’approvisionner. A en croire M. Dolo Yacou, pompiste dans une station essence à Koumassi «le niveau de la clientèle est moyen pour le moment ». Et Yacou d’ironiser en ces termes « généralement après les fêtes certaines personnes stationnent leurs véhicules. Ils préfèrent emprunter les véhicules de transport en commun, le temps d’avoir une entrée d’argent pour mettre à nouveau leurs véhicules en marche ».
Même constat chez les travailleurs. « La reprise est timide. Certains agents n’ont pas encore repris le service», indique M. Méité Ladji, agent-comptable dans une société, au Plateau. Selon lui, cela est dû au fait que la fête est tombée en début de semaine.
Ainsi, non seulement les gens sont fatigués mais nombre de travailleurs sont rentrés en famille allés à l’intérieur du pays pour célébrer la fête de fin de l’année. Et M. Méité de renchérir « heureusement que les patrons comprennent. Ils savent que c’est la fête».
Mme Brégnon Christelle caissière dans une banque de la place ne fait pas le même constat. « Chez nous tout le monde est en place. La banque n’est pas comme une administration ordinaire où les gens peuvent s’absenter quand ils veulent », relève-t-elle.
C’est certainement la raison pour laquelle la rue des banques, au Plateau, est bondée de monde, ce jeudi matin.
M. Joseph M’Bra, un fonctionnaire, qui est dans un rang d’accès à une banque soutient qu’« après les fêtes beaucoup de personnes n’ont plus d’argent donc viennent pour se ravitailler, d’autres comme lui n’ont pu avoir leur argent avant les fêtes (les virements ne sont pas vite passés), or le mois de janvier est un mois difficile à traverser après les fêtes ».
Il convient donc de prendre des dispositions pour éviter la traversée du désert le mois de janvier.

Eugène YAO in FRATERNITE MATIN
Vendredi 4 Janvier 2013
Lu 237 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Économie | Afrique - Monde | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 1772 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1704 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 743 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : Kémi Séba: "ÇA FAIT UN AN QU'ON EN PARLE AVEC DES AVOCATS (...) EN NOUS ATTAQUANT À CE... https://t.co/PBwqt0jkdp https://t.co/GCfOdcj1UM
Samedi 26 Août - 22:27
ladepechedabidjan : Arrestation de Kémi Séba : Ndéye Nogaye Babel Sow assène ses vérités: Dans un entretien... https://t.co/ZICXDPubrW https://t.co/l4V2IjOYJq
Samedi 26 Août - 21:28
ladepechedabidjan : Franc CFA : quand Le Monde tire à vue sur Kémi Séba: À travers la plume de l’un de ses... https://t.co/hXJ1UNw2Hk https://t.co/Ag3qtCayxK
Samedi 26 Août - 18:27
ladepechedabidjan : Par-delà l’arrestation de Kémi Séba : Le revers de la pièce de théâtre autour du FCFA:... https://t.co/3vRUfGEgpb https://t.co/69n19RLcxw
Samedi 26 Août - 18:27

Facebook

Partager ce site