Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Après le mariage de son ex-femme, Ismaël Isaac explose: "Je vais chercher à me recaser"

L'ex-compagne et mère des trois dernières filles d'Ismaël Isaac, Danielle Kouakou Affoué, s'est (re)mariée le samedi 4 janvier à l'Hôtel Communal de Cocody. Comment le reggaeman a-t-il vécu cet évènement et quelles leçons il en tire ? L'artiste cause.


Après le mariage de son ex-femme, Ismaël Isaac explose: "Je vais chercher à me recaser"
Ismo, un autre homme a mis la bague au doigt de ton ex-femme Danielle. Commentaire ?

- (Un peu agacé) Bof ! Qu’est-ce que vous voulez ? Elle est libre d’épouser qui elle veut. C’est sa vie !


• Tu sembles en avoir gros sur le cœur…

- Non!! pourquoi ? Je la voyais venir. Je m’étais préparé à une telle issue quand elle est partie de chez moi. C’est ce qu’elle cherchait. C’est ce qu’elle espérait. Elle voulait avoir la bague au doigt. C’était une finalité pour elle. Quel que soit celui qui la lui mettrait.

• Qu’est-ce qui te fait dire ça ? N’est-ce pas l’amertume ?


- Pas du tout ! C’est la vérité. J’ai vécu avec Danielle pendant 15 ans. Je sais de quoi je parle. Elle m’a tout le temps harcelé pour qu’on aille devant le Maire. Elle me répétait souvent : « Nous, on est là seulement pour accompagner nos copines à la Mairie. C’est quelle vie ça ! ». Aujourd’hui, elle a atteint son objectif.
• Mais si après 15 ans de concubinage, trois enfants, tu ne veux pas l’amener devant le Maire, elle peut se poser des questions et chercher quelqu’un qui peut lui mettre la bague au doigt ?
- Je ne vois pas les choses ainsi. Pour moi, le mariage arrive naturellement au fil du temps, ce n’est pas une finalité dans un couple. C’est l’harmonie du couple qui est essentielle et non la course à la bague. Si je ne l’aimais pas, je ne l’aurais pas dotée. Car c’est un rite très important dans ma tradition. C’est plus important que le mariage à la Mairie. Mais après la dot et le travail que je lui ai trouvé à l’aéroport, Danielle m’a montré son vrai visage. En devenant insoumise et irrespectueuse. Elle a même arrêté d’aller prier à la mosquée, alors que c’est essentiel pour notre famille. Et sans jamais me donner d’explications. Elle a même fait partir de la maison à mon insu, ma première fille Fatim, que j’ai eue avec une autre femme. Je ne la reconnaissais plus.

• Pendant toutes ces années, tu aurais pu la faire changer, non ?


- Oui, mais je n’y suis pas parvenu. Une femme qui peut laisser son mari malade à la maison et aller en ‘‘gas-oil’’... Vous pouvez comprendre ça ? Quand j’ai eu mon problème de nerf, je ne pouvais plus bouger pendant des mois. Danielle a pensé que j’étais devenu définitivement indigent. Et elle faisait la bamboula. Puis-je aller devant le Maire avec un tel comportement ?

• Mais tu la battais souvent et c’est pour cela qu’elle a quitté le foyer il y a deux ans, pour se réfugier chez ses parents à la Riviera.

- Oui, je reconnais que je lui ai porté main dans mes moments de colère. Je ne devais pas le faire. Ce n’est pas bien. Malheureusement, quand je suis allé voir sa mère pour avoir des nouvelles de Danielle, elle m’a tourné en rond. Et je me suis rendu compte, après, qu’elle avait pris une maison à Angré. Il y avait déjà anguille sous roche. La réconciliation n’était plus possible. Elle est venue d’ailleurs prendre ses affaires chez moi à Yopougon, en mon absence.

• Elle en avait marre d’être trompée aussi ?

- Oh, ce sont des histoires. Des mythes qui entourent la vie des artistes. Est-ce pour cela qu’on abandonne son foyer et ses trois enfants ?

• Dans cette séparation, tu apparais vraiment comme l’innocent, la victime …

- Je ne suis pas un saint. Mais j’ai fait de mon mieux pour être correct avec Danielle.

• Ton ex avait quand même des qualités ?

- Oui, la preuve, elle m’a donné trois belles filles. C’est une belle femme. Est-ce cependant suffisant, s’il n’y a pas la beauté intérieure ? C’était là tout le problème.

• Aujourd’hui, tu es un homme amer ?

- Non, je dirais plutôt soulagé et libéré. Je ne suis plus dans le flou. Tout est clair dorénavant. Madame s’est mariée au grand jour. C’est la suite de la dot en cachette chez eux, au mois d’août 2013.

• Pour la dot, tu as su après. Et le mariage à Cocody ?

- J’ai été informé par mes relations, quand le prétendant est arrivé à Abidjan, en provenance de la Suède. Pareil pour le mariage à l’Hôtel Communal.

• Tu n’as pas été tenté d’aller ‘‘cafouiller’’ la cérémonie par jalousie ?


- Aucunement ! Parce que je n’éprouve ni haine ni rancœur vis-à-vis d’elle. Notre relation n’avait plus d’avenir. Et depuis qu’elle a pris sa maison, c’était terminé pour moi. La page était tournée. Je ne peux pas aller contre le bonheur de quelqu’un, qui a trouvé mieux ailleurs.

• De façon fair-play, comment as-tu trouvé le couple à la Une de Top Visages ?

- Je n’ai pas de commentaire à faire sur le monsieur. Je n’ai pas affaire à lui. Je ne le connais pas. Quant à Danielle, elle a pris un coup physiquement. Je trouve qu’elle a vieilli tout d’un coup. Ça m’étonne un peu. Et pourtant, sa nouvelle vie de foyer ne fait que commencer. En  tout cas, je lui souhaite bonne chance.

• Et tes filles avec Danielle ?

- Elles sont là. Elles sont en dehors de tout ça. On doit les protéger. Quand elles seront grandes, elles jugeront.

• La page avec Danielle est tournée. Ismaël est-il de nouveau un cœur à prendre ?


- (Il rit) Ça, c’est la vie, hein ! je n’y peux rien. Je vais chercher à me recaser. Car je suis un adulte et j’ai des enfants. Il faut bien que quelqu’un s’occupe des enfants et moi.

• Une âme sœur déjà dans le viseur ?

- (Il rit encore) En tout cas, les prétendantes frappent à la porte. Elles ne manquent pas. Je suis quand même un joli garçon, non ? Il n’y a qu’à voir mes filles Fatim, Mawa, Sally et Kady, pour s’en convaincre.

• Ces femmes vont te demander aussi d’aller devant le Maire ?

- Bèh… Pourquoi pas ? Mais il y a des étapes à franchir. Il faut aimer d’abord son homme, son foyer, ses enfants… Et pas seulement le matériel. Et le reste suivra naturellement.

Par Eric Cossa
Source 

Top Visages

Lundi 10 Février 2014
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 817 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1351 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 2854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 4463 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 1626 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1166 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/07/2016 | 1274 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site