Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Après la confirmation des charges, l'avocat de Gbagbo vous répond

Après la confirmation des charges contre Laurent Gbagbo, le 12 juin, Emmanuel Altit, son avocat, répond à certaines de vos questions. Vous les aviez posées sur notre page Facebook. L'ancien président de la Côte d'Ivoire est accusé de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale.


Après la confirmation des charges, l'avocat de Gbagbo vous répond
Comment Laurent Gbagbo a-t-il réagi face à la confirmation des charges pesant contre lui, et donc, à la tenue d'un procès ?

Il considère que c'est une étape sur le chemin menant à la vérité. Un procès sera l’occasion de faire émerger la vérité. La vérité, c'est ce que veut le président Gbagbo, pour l'Histoire et pour la Côte d’Ivoire. Car pouvoir regarder la vérité en face est la première condition de la réconciliation nationale. Un procès sera l’occasion d’un débat sur les vraies raisons de la crise que connaît la Côte d’Ivoire depuis le 19 septembre 2002 et sur les vrais responsables, ceux qui sont à l'origine de la destruction du pays.

Est-ce qu'il regrette de s'être accroché au pouvoir ?

Laurent Gbagbo a joué le jeu démocratique. Il a respecté la constitution, il a eu le comportement d’un chef d’État responsable. Il est un homme de paix. Tout au long de ces années, il n'a cessé de prôner la recherche d"un règlement pacifique.

Une des juges de la CPI, Chris van den Wyngaert, a estimé que les charges n'auraient pas dû être confirmées contre Gbagbo. Pourquoi ?

En effet, les juges étaient partagés, l’un des trois juges considérant que les éléments présentés par le procureur ne justifiaient pas la tenue d’un procès. Cette décision est intéressante en ce qu’elle révèle que pour nombre de juristes, le procureur ne peut gagner un procès à partir du dossier tel qu’il existe. Les éléments qu’il a présentés pour obtenir la tenue d’un procès seront très probablement insuffisants pour permettre de gagner.

Pourquoi pas d'appel ? Laurent Gbagbo est d'accord ?

Nous aurons cinq jours à partir de la notification de la version française de la décision des juges et de l’opinion dissidente pour déposer une demande d’autorisation de faire appel. Il est probable que nous déposions une demande d’autorisation de faire appel. Il appartiendra alors aux juges qui auront rendu la décision de nous autoriser à faire appel.

Quels dossiers préparez-vous ?

Nous enquêtons sur les vrais responsables de la crise en Côte d’Ivoire et nous disposons d'ores et déjà de dossiers extrêmement solides.

Les acteurs de la crise viendront-ils tous à la barre, comme Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy et Guillaume Soro ?

S’il y a procès, nous ferons venir tous ceux qui ont eu un rôle dans la déstabilisation du pays et nous leur demanderons de s’expliquer.

Laurent Gbagbo a-t-il fait massacrer les femmes d'Abobo ?

Concernant les accusations du procureur, notamment à propos des quatre incidents principaux, dont la prétendue répression d’une marche de femmes à Abobo, nous avons montré que les éléments présentés par le procureur étaient contradictoires, flous et sujets à caution. Lors d'un éventuel procès nous montrerons que le narratif auquel a adhéré le procureur a été construit à des fins de communications.

Quelle peine de prison risque l'ancien président ivoirien ?

Il est trop tôt pour pouvoir répondre à cette question.

Pourquoi Gbagbo n'est-il pas en liberté comme les accusés kényans Ruto Sang et Kenyatta ?

Gbagbo est en prison parce que les autorités françaises de l'époque avaient décidé, pour des raisons tenant à des calculs politiques et économiques, de placer au pouvoir par tous les moyens, y compris par la violence, un chef d'État ouvert aux intérêts des lobbies économiques.

Pensez-vous que la CPI soit crédible et compétente ?

La CPI est la première cour pénale universelle et permanente, le fait qu’elle existe marque un progrès dans la lutte contre l’impunité. Les juges doivent se prononcer sur des situations très différentes, ce qui exige de leur part de comprendre des contextes différents. Il faut donc qu’ils soient complètement éclairés pour se prononcer en toute connaissance de cause : nous donnerons tous les éléments nécessaires et ils comprendront que les vrais responsables de la crise ivoirienne sont en liberté.

Et sinon, comment va Laurent Gbagbo ? Garde-t-il le sourire ?

Il est serein. Ce n’est pas la première fois qu'il fait face à des obstacles. La lutte pour l’instauration de la démocratie et pour le multipartisme a été un long chemin semé d’embuches. Il est fort. Il sait que le combat pour la justice est un combat de longue haleine.

Nous avons également demandé si l'ancien président suivait la Coupe du monde de football 2014, mais Emmanuel Altit n'a pas voulu nous répondre, estimant que cette question n'était "pas sérieuse".

Regards sur Gbagbo met en avant des personnes qui veulent s'exprimer sur des sujets particuliers ou des personnes qui ont simplement des histoires engageantes à raconter. Leurs opinions ne reflètent évidemment pas celles du site Regards sur Gbagbo.

Vous aussi, vous voulez vous exprimer ? Ecrivez-nous par email (afrique@rnw.nl), sur
Facebook ou sur Twitter !

Source : regardssurgbagbo.net
Vendredi 20 Juin 2014
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



CÔTE D'IVOIRE - Politique, justice et diplomatie occupent la Une des journaux ivoiriens: L’hommage du peuple Akyé a… https://t.co/JoOXDuYnjF

Facebook

Partager ce site