Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Après l'arrestation par la Dst de Laurent Akoun: Le Fpi dénonce les dérives dictatoriales du régime Ouattara


Le jeudi 08 mars 2012 à 15h 30, Monsieur Laurent AKOUN, Secrétaire Général, porte-parole du Front Populaire Ivoirien (FPI), en provenance d’Accra (Ghana) où il était en mission politique depuis une (1) semaine, a été interpellé par la police de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët puis transféré dans les bureaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).
Il y a été détenu pendant sept (7) heures durant lesquelles il a été soumis à un interrogatoire et à une fouille systématique de ses bagages. Aucune charge n’a été retenue contre lui. Il a été remis en liberté à vingt-deux heures trente minutes (22h30mn). Ses deux (2) téléphones cellulaires et son ordinateur portable qui avaient été confisqués lui ont été remis le lendemain, vendredi 09 mars 2012, à 15 heures.
Monsieur Laurent AKOUN s’est vu refuser l’assistance de son avocat, Maitre DAKO Zahui Toussaint à qui le responsable de la DST a fait croire à une séance de travail entre l’interpellé et ses services. En réalité, il s’agissait d’un interrogatoire et d’une recherche d’infraction sans qu’il ne soit notifié les raisons de cette interpellation.
A l’analyse, cette énième arrestation procède de l’idéologie du régime Ouattara de faire taire la véritable Opposition démocratique en Côte d’Ivoire. Elle s’inscrit dans le prolongement des actes d’agression perpétrés inutilement contre les militants du FPI et les démocrates ivoiriens dont le dernier en date (l’attaque armée du meeting de rentrée politique du FPI le 21 janvier 2012 à Yopougon) s’est soldé par un mort, soixante-huit (68) blessés et d’importants dégâts matériels.
De même, l’interpellation du Secrétaire Général du FPI traduit la grande frilosité de ce régime dont le programme de gouvernement se résume désormais à la recherche des « coups d’Etat » et « actes de déstabilisation » à travers le pays, au lieu de faire face - avec rigueur - aux nombreuses difficultés économiques et sociales qui assaillent les populations ivoiriennes.
Pour le FPI, cette dérive totalitaire est à mettre au compte de l’incapacité ontologique des nouvelles autorités à faire face aux vrais problèmes des Ivoiriens qui - entre autres - sont :
- l’insécurité généralisée orchestrée par les FRCI
- l’intolérable cherté de la vie qui fragilise l’existence des Ivoiriens.
A la vérité, le régime Ouattara ne dispose d’aucune « solution » appropriée à la misère dans laquelle la Côte d’Ivoire s’enfonce depuis son avènement au pouvoir. Pour se dédouaner de la faillite de sa gouvernance, il se cherche partout et par tous les moyens des boucs émissaires afin de se trouver une preuve de victimisation à présenter à ses alliés internes et externes.
En recherchant les preuves de « déstabilisation du pouvoir » dans les actes et les rangs de l’Opposition démocratique conduite par le FPI, le régime Ouattara cherche vainement à démontrer à l’opinion internationale (dont il s’est toujours prévalu) la nature prétendument agressive des partisans du Président Laurent Gbagbo.
Ainsi, l’on comprend aisément que, outre l’objectif d’intimider le FPI, le pouvoir cherche à se donner des arguments supplémentaires pour justifier son refus obstiné d’engager une discussion franche avec l’Opposition significative sur les vrais problèmes de la Côte d’Ivoire.
Ce pouvoir nourrit le secret espoir de créer une psychose généralisée chez les militants du FPI/CNRD afin qu’ils abandonnent la lutte pour les droits et libertés démocratiques en vue de la reconquête du pouvoir d’Etat.
Face à cette arrestation et cette détention par la police du régime Ouattara, le FPI :
- exprime sa compassion au camarade Laurent Akoun et à sa famille, l’assure de son soutien militant et le félicite pour la hauteur d’esprit avec laquelle il a géré cette épreuve.
- félicite ses militants, les démocrates et la société civile pour leur mobilisation spontanée.
- s’indigne et condamne avec la plus grande fermeté cette violation grave des libertés individuelles dont celle d’aller et venir,
- dénonce ce harcèlement et ces tracasseries improductives dont l’ultime but demeure l’humiliation des responsables de l’Opposition démocratique, particulièrement ceux du FPI,
- stigmatise le caractère arbitraire et totalement illégal de cette arrestation, de cette détention, de cet interrogatoire et de tout acte posé en cette circonstance, après le refus de la DST de voir Monsieur Laurent AKOUN se faire assister par son avocat,
- réaffirme son attachement à la conquête du pouvoir d’Etat par les voies démocratiques.
Le FPI –qui ne saurait s’inscrire dans des complots que l’on s’évertue à lui attribuer – exige l’ouverture sine die par les tenants actuels du pouvoir d’Etat de discussions politiques crédibles sur les préoccupations réelles des Ivoiriens ainsi résumées :
- le rétablissement de la sécurité par l’encasernement des FRCI et le désarmement des combattants informels « pro-Ouattara » dont les « dozos »,
- la mise en place d’un environnement propice à la réconciliation des filles et des fils de ce pays,
- le retour à l’Etat de Droit qui passe par la libération des personnes illégalement maintenues dans les liens de la détention et le retour apaisé des exilés,
- la clarification du jeu démocratique pour garantir des compétitions électorales équitables, crédibles et transparentes.
Le FPI attire une fois encore l’attention de la communauté nationale et internationale sur les dangers que font peser les nouvelles autorités sur la Nation avec cette volonté d’entretenir le climat de terreur comme moyen de gouvernance.
Enfin, le Front Populaire Ivoirien, tout en réitérant son engagement à œuvrer pour une Côte d’Ivoire démocratique et respectueuse des lois républicaines, réaffirme sa volonté inébranlable de ne jamais se laisser intimider, ni détourner de son objectif majeur qui demeure la reconquête du pouvoir d’Etat par les urnes.

Fait à Abidjan, le 09 Mars 2012
Pour le FPI
Le Secrétaire Général Adjoint Chargé du Suivi de l'Action gouvernementale
assurant l'intérim du Secrétaire Général,
Porte-parole Alphonse DOUATI

Lundi 12 Mars 2012
Lu 246 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Économie | Afrique - Monde | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1604 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 646 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/04/2017 | 1083 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire-France : les regrets de Ouattara: Après plusieurs jours d’hésitation,... https://t.co/LyKcgUc2J4 https://t.co/VtAl6KpnN5
Vendredi 18 Août - 11:28
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Nestor Koffi , membre du bureau politique du Pdci-Rda répond à Cissé... https://t.co/kIh5mbJ5i3 https://t.co/xLsYcJ1twT
Vendredi 18 Août - 11:28
ladepechedabidjan : CPI: le procès de Laurent Gbagbo reprend le 28 août à la Haye: Le procès conjoint de... https://t.co/0u11kGRrOB https://t.co/URxXDr5RrL
Vendredi 18 Août - 11:28
ladepechedabidjan : CISSÉ BACONGO À BÉDIÉ: « TOI-MÊME TU MANGES PLUS QU’ALASSANE, TU ES DEVENU CLAIR, TU ES... https://t.co/dUicnoe7UT https://t.co/8dnuUcIhdT
Vendredi 18 Août - 02:28

Facebook

Partager ce site