Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Amon Agoh Marthe : "Selon eux, Gbagbo a eu 46 % des voix (...)Donc si le RDR pense qu’il peut mener sa réconciliation en ignorant cette frange importante de la population alors qu’il le fasse"

Le parti d’Alassane Ouattara en veut au parti de Laurent Gbagbo qu’il accuse de tenir dans ses forums des propos outrageux à l’encontre du président de la République. Interrogée en marge de la rentrée politique de l’Union des nouvelles générations le week-end dernier (UNG), l’ancienne première vice-présidente de l’Assemblée nationale, membre des instances du FPI, Amon Agoh Marthe a précisé la pensée de son parti au sujet de la non reconnaissance d’Alassane Ouattara comme président de la République et la réconciliation.


Amon Agoh Marthe : "Selon eux, Gbagbo a eu 46 % des voix (...)Donc si le RDR pense qu’il peut mener sa réconciliation en ignorant cette frange importante de la population alors qu’il le fasse"
‘’C’est un problème de compréhension comme toujours. Dire qu’un droit a été violé ne veut pas dire que nous dénions la situation de fait’’, commente l’ancienne député de Bingerville. Et d’étayer sa pensée : ‘’si nous regardons la constitution ivoirienne, le président Ouattara n’a pas été élu correctement. Mais dès l’instant où notre Conseil constitutionnel l’a quand même investi, et reçu son serment, nous, on le reconnait comme le président de la République de Côte d’Ivoire’’. On aurait dit que le débat est clos. Mais la secrétaire générale du CNRD, se veut incisive. ‘’Reconnaître Alassane Ouattara ne nous empêche pas de dénoncer et de dire que la constitution a été violée. En tant que démocrates, pour nous, c’est le droit et toujours le droit’’, fait-elle savoir. Elle ne manque pas de relever les griefs contre Alassane Ouattara sur la violation de la Constitution : ‘’le même président du Conseil constitutionnel qui l’a investi a été renvoyé en violation de la constitution. Notre devoir à nous, c’est de dénoncer. Et dénoncer ne veut pas dire qu’on ne reconnaît pas ce qui est. Mais nous disons qu’il ne fait que violer la constitution comme par exemple son attitude à ignorer le parlement qui était en place’’. Au cours d’une récente conférence de presse le porte-parole du RDR, Joël N’guessan laissait entendre qu’une réconciliation en Côte d’Ivoire est possible sans le FPI. Impossible ! lui rétorque Agoh Marthe. Qui poursuit : ‘’Réconcilier, c’est mettre ensemble ce qui est rompu. Que signifie se réconcilier sans le FPI ? On ne se réconcilie pas seul. Nous pensons que s’il s’agit dans ce processus de réconcilier le peuple de Côte d’Ivoire, eh bien qu’il sache que les militants du FPI font partie de la Côte d’Ivoire. On parle de réconciliation après des palabres. Il y a eu une crise postélectorale en Côte d’Ivoire qui a opposé le camp de Laurent Gbagbo à celui d’Alassane Ouattara. C’est pour ces deux là que les ivoiriens ne s’entendent plus ! Alors envisager une réconciliation sans le FPI, nous amène à demander avec qui le RDR se réconcilie. C’est à nous qu’on a arraché le pouvoir. C’est nous qu’on continue de frapper. D’ailleurs selon eux, Gbagbo a eu 46 % des voix, c'est-à-dire près de la moitié de l’électorat. Donc si le RDR pense qu’il peut mener sa réconciliation en ignorant cette frange importante de la population alors qu’il le fasse’’.

S. Débailly in L'intelligent d'Abidjan

NB : Titre de la Rédaction

Jeudi 24 Mai 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


"ESCLAVAGE DES NOIRS EN LIBYE - MANIFESTATION À PARIS" : https://t.co/1NjKndLQ7J via @YouTube

Facebook

Partager ce site