Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Alors qu’il met plus de 1000 personnes à la rue Le DG de la SOTRA nommé par Ouattara detourne 66millions f CFA


Alors qu’il met plus de 1000 personnes à la rue  Le DG de la SOTRA nommé par Ouattara detourne 66millions f CFA
«Mon prédécesseur n’a pas de respect pour les Ivoiriens». Ainsi s’exprimait en avril dernier, M. Méité Bouaké, directeur général de la Société abidjanaise de transport (Sotra) pour dénoncer la gestion de M. Attey Philippe qui a dirigé pendant dix ans cette société d’Etat. Pourtant, c’est le même Méité qui est, aujourd’hui, au centre d’un scandale financier de plus de 60 millions de francs Cfa qui fait grand bruit dans l’entreprise. En effet, alors qu’il était en train de concocter un plan de mise au chômage de plus de 1000 travailleurs sous le prétexte qu’il avait trouvé une société en faillite, Méité Bouaké s’est fait payer la rondelette somme de 66.380.920 Fcfa comme «indemnités transactionnelles de licenciement». Plus clairement, ces fonds ont été décaissés dans le cadre d’un prétendu protocole transactionnel dont le bénéficiaire n’est autre que le directeur général de la Sotra lui-même. Le premier décaissement a été fait le 9 juin 2011, comme en témoigne l’écriture dans le grand livre général. Soit à peine 2 mois après sa nomination, Bouaké Méité a touché la bagatelle somme de 12,5 millions Fcfa. Ce même document comptable mentionne un autre décaissement de 12,5 millions Fcfa le 12 septembre 2011. Soit 3 mois après. Le 29 novembre de l’année dernière, 3,5 millions Fcfa sont encore encaissés. Ce même jour, 12,5 millions Fcfa sortent des caisses de la Sotra. Pour cette dernière transaction, c’est le directeur général luimême qui a encaissé le pactole, comme en témoigne la fiche de trésorerie qui porte sa signature. Ce type d’indemnités n’intervient généralement quand le contrat entre un employé et son employeur est rompu, et a pour but de mettre fin à un litige, d’éviter des actions en justice qui pourraient s’avérer longues et harassantes pour les deux parties. C’est un protocole qui vient mettre fin par une transaction à un litige né ou à naître entre deux parties. Dans le cas d’espèce, l’on doit considérer que l’une des parties est Méité Bouaké et l’autre est la SOTRA. Alors question : quel est ce litige qui a bien pu naître entre le directeur général de la Sotra et son entreprise près de 2 mois après sa nomination au point de faire intervenir un protocole d’accord transactionnel ? Comment Méité Bouaké a-t-il pu résoudre objectivement un problème dans lequel il est luimême parti? En réalité, selon les informations qui nous sont parvenues, l’ex-Premier ministre, Guillaume Soro, dont Méité Bouaké est un proche, aurait demandé le maintien de celui-ci au sein de la Sotra alors qu’il était admis à faire valoir ses droits à la retraite. L’ancien directeur général, Philippe Attey, aurait fait suite à cette requête en faisant signer à Méité Bouaké un contrat à durée déterminée (CDD). Mais, au dire de nos sources, Philippe Attey a dû se séparer définitivement de Méité Bouaké qui apparaissait à ses yeux comme un homme envoyé pour détruire le travail qu’il faisait. Nommé directeur général de la Sotra après la prise du pouvoir d’Alassane Ouattara, Méité Bouaké décide alors de se faire payer des indemnités de licenciement tout en continuant d’exercer comme directeur général. En dépit des graves difficultés de trésorie qu’il dénonce lui-même. Cependant, le paiement de cette prétendue indemnité transactionnelle s’est fait sans l’avis du conseil d’administration qui a été mis devant le fait accompli. Problème : pourquoi le conseil d’administration s’est-il contenté de régulariser après coup une si grosse faute de gestion à un moment où l’entreprise n’est pas au mieux de sa forme ? En plus, selon un spécialiste des finances, la procédure de paiement d’un tel montant, en espèce, constitue une violation des dispositions légales. Une somme dont le montant est supérieur à cinq million (5 000 000 FCFA) ne peut être payée en espèce au cours d’un même mois dans les sociétés anonymes dont la SOTRA. Or, le paiement par différentes tranches de cette indemnité transactionnelle s’est fait entièrement en espèce à la caisse. Méité Bouaké a même encaissé personnellement 12,5 millions Fcfa le 28 novembre 2011 (voir fac similé). Depuis près de deux semaines, nous avons saisi les services de la Sotra en vue de recueillir la version de M. Méité Bouaké. Jamais nous n’avons pu avoir de réponse à notre demande. Las d’attendre, nous avons décidé de mettre l’information sur la place publique. Peut-être voudra-t-il enfin expliquer ce qui s’est passé. En tout cas, nous restons ouverts.

Koné Modeste in Notre Voie
konemo2002@yahoo.fr
Lundi 4 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


"ESCLAVAGE DES NOIRS EN LIBYE - MANIFESTATION À PARIS" : https://t.co/1NjKndLQ7J via @YouTube

Facebook

Partager ce site