Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Afrique : faut-il en finir avec le franc CFA ?

René Kimbassa est un journaliste et blogueur panafricaniste, originaire de la République du Congo. Il est connu pour ses nombreuses interventions en faveur de l’émancipation du continent africain face à l’Occident, ainsi que pour la défense de la souveraineté des Etats africains.


Sputnik : Juste après le référendum grec à l'issue duquel la majorité des citoyens de ce pays ont exprimé leur désaccord face aux propositions de la Commission européenne, la BCE et le FMI sur la dette, ce qui était incontestablement un coup sérieux pour les élites bruxelloises, vous aviez fait un article faisant le parallèle entre ce référendum en Grèce et la situation en Afrique avec le franc CFA, monnaie de plusieurs pays africains imprimée en France jusqu'à aujourd'hui. Vous vous êtes d'ailleurs posé la question de savoir si "le courage du peuple grec devrait pousser les peuples africains à en faire autant"? Expliquez-nous votre position.

René Kimbassa : Le référendum grec contre les propositions de la Commission européenne, la BCE et le FMI sur la dette est un signal pour les peuples d'Afrique.La seule variable d'ajustement des institutions financières internationales c'est la rigueur sinon rien, leur réponse à toutes les questions, un refrain qui a été repris en chœur dans le cas de la crise grecque en méprisant le peuple souverain. Les dirigeants semblent avoir oublié l'étymologie du mot démocratie composé du grec "demos", le peuple "qui habite la cité" et du grec "kratos", celui qui est fort, puissant, au sens de celui qui est "capable de gouverner". Autrement dit c'est le peuple qui gouverne.
La monnaie est un des piliers de la souveraineté d'une nation mais dans le cas grec nous observons que les représentants du peuple n'ont pas de décision souveraine, c'est pire quand il s'agit de la situation des pays africains de la zone franc CFA, fabriqué non pas en Afrique mais en France. Ce qui signifie que par exemple toute dévaluation est décidée par le gouvernement français. Cela pose un grave problème de souveraineté. Le parallèle avec la Grèce c'est que l'Afrique doit revenir à la base, à savoir la démocratie, autrement dit au peuple.

Sputnik : Le franc CFA est-il un instrument néocolonial ? Si oui, en quoi?

René Kimbassa: Les Africains de la zone franc CFA utilisent une monnaie qui appartient à la France, dans ce cas nous sommes dans un système de domination, donc néocolonial. Le système CFA permet le verrouillage économique d'un pays africain par la France. Prenons l'exemple des comptes d'opération qui font que les liquidités des pays africains francophones se trouvent dans la trésorerie française. N'importe quel dirigeant africain de la zone franc ne peut pas développer son pays sans la volonté de la France. C'est une atteinte à l'indépendance. Dans un tel système, si je veux, par exemple, vous acheter un produit, vous devez donner l'argent à la France qui elle imprimera des CFA pour m'en donner une partie. Cela s'appelle comment? Je ne trouve pas d'autre mot que colonisation.

Sputnik : Pensez-vous qu'on puisse effectivement voir à terme des référendums sur l'annulation du franc CFA dans les pays africains concernés? L'Elysée ne risque-t-elle pas de faire tout son possible pour empêcher le déroulement de tels référendums? Surtout lorsqu'on se souvient des cas de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire et de Mouammar Kadhafi en Libye.

René Kimbassa: Regardez bien la situation du monde, les peuples ouvrent les yeux un à un, la question de souveraineté est au cœur des aspirations, ce qui fait peur à la prédation internationale qui bien sur fera tout pour empêcher l'éveil des consciences, ça a déjà commencé! C'est pour cela que dans cette action d'émancipation l'Afrique aura besoin de partenaires, car c'est vrai, la sortie de la zone CFA entrainera une réaction violente de l'Occident. La Russie peut jouer un rôle stratégique dans le soutien à l'Afrique dans son indépendance véritable. Membre du Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie a un droit de véto face aux éventuelles résolutions farfelues de l'Occident. Il faut en outre signer des accords militaires avec la Russie pour faire face aux déstabilisations des élites occidentales, dont les contours sont connus aujourd'hui, la situation de la Syrie nous l'enseigne. Trouver les moyens logistiques car sortir du CFA, c'est battre sa propre monnaie. Pour cela, il convient de mettre en relation nos différents économistes pour identifier les solutions solides et durables. Le partenariat devra être plus large grâce aux BRICS par exemple, en effet l'histoire récente de la Cote d'Ivoire a montré que l'Occident pratique la politique d'embargo, souvenez-vous que pour punir le peuple de Côte d'Ivoire resté fidèle au président Gbagbo, l'Union européenne avait décrété un embargo sur les médicaments. Pour se protéger, il convient pour l'Afrique de diversifier ses partenaires dans le sens d'un monde multipolaire.

Sputnik : N'avez-vous pas l'impression que les élites occidentales n'apprécient aucunement les référendums en tant qu'expression de la volonté populaire? Crimée, Donbass, Grèce… Partout où cela va à l'encontre de leurs intérêts, on observe des critiques et oppositions virulentes de leur parts, juste à des degrés différents selon les cas ?

René Kimbassa: Le système occidental est-il démocratique dans le sens grec du terme? La réponse est non. Pour exemple, en France, quand le peuple vote NON à l'UE, les élus font le contraire, il n'y a pas de démocratie, donc les élites occidentales ne peuvent pas aimer les référendums qui sont l'expression du peuple. Cette élite attachée à la finance internationale n'aime que les chiffres des profits.

Sputnik : Selon vos observations, les citoyens africains dont les pays ont toujours le franc CFA, sont-ils en majorité opposés ou favorables à cette monnaie?

René Kimbassa : Mettons en place un référendum pour le savoir ! Mon point de vue est que comme il y a trop d'atteinte à la souveraineté des pays africains, il convient de revenir à la base de la démocratie et donc de faire appel au peuple africain par le biais d'un référendum au sujet de la sortie du franc CFA. Cela permettra aux dirigeants de s'appuyer sur la volonté du peuple. Nous avons aujourd'hui besoin d'un peuple en phase avec son leader et un leader en accord avec son peuple.

J'appelle la société civile à se saisir de cette question du référendum sur la sortie du franc CFA dès maintenant, et organiser des causeries d'information et de mobilisation dans les villages et quartiers. Faire signer des pétitions et lancer le processus par la base.

Sputnik : Si les Etats africains sortent, à un moment ou un autre, du système du franc CFA, quel effet cela aurait-il sur les intérêts des élites financières à qui profite ce système ?

René Kimbassa: En tant que citoyen, c'est l'intérêt du peuple qui m'intéresse sous la conduite d'une élite attachée au peuple, pour le peuple avec le peuple!

Voilà en gros ce que je peux dire sur un éventuel référendum sur la sortie du CFA. Revenir à la base, la démocratie, avec un partenariat dans l'esprit d'un monde multipolaire.



Source
Jeudi 16 Juillet 2015
Lu 915 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 16/07/2015 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le moment, ce n'est pas facile, tant qu'il y aura des gens comme Alassane Dramane Ouattara, la décidabilité n'est pas décidable.

C'est l'occasion d'enlever ce poltron des européens aux affaires de notre pays, ainsi que les autres indignes du continent.

Nota : Les gens disent sous-région pour se moquer de nous, en désignant un pays, c'est pour dire en fait que le continent africain c'est opaque, c'est du pareil au même. Y-a-t-il un pays en Europe qu'on nommerait sous-région et quand Alassane Dramane Ouattara le dit, pour lui, c'est un bonheur, le pauvre ignorant.

Sous-région, c'est pour nous rabaisser, en vertu de quoi le Cameroun par exemple est une sous-région. Une région est un assemblage de diverses régions d’un espace-temps pour former un pays. Et on appelle un pays « sous-région » dans le continent africain, la région c’est où dans l’Afrique et l’Afrique elle-même, où est sa place ? Dans les mains des blancs. Ridicule ! Il faut grandir un peu.

Economiste de mes fesses ce burkinabè !

Vive le président Laurent Gbagbo avec sa « mire », il est en prison surtout à cause de la monnaie et non à cause des Bakayoko, Soro et le burkinabè.

Je souhaite à Alassane Dramane Ouattara comme ce qui vient d’arriver à Blaise Compaoré, la chute…

De toute façon, on fera la guerre à Soro et à Hamed Bakayoko, le mossi, lui, c'est un pion ultra dangereux.

2.Posté par Wawayou le 16/07/2015 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faut-il en finir avec le CFA?

Mais bien sûr! Quelle question!
Il faut rendre à César ce qui est à César. Le CFA est une création de la France, un moyen pour contrôler les économies africaines, détruire la souveraineté et la liberté des pays africains francophones

et sur le marché international, empocher sans honte nos devises à l'export dans le Trésor public de France trésor de guerre !

Mais surtout une monnaie dont la maîtrise par la France permet des dérives graves genre ''embargo sur les médicaments, et réquisition de nos ports et aéroports.

et pour bombarder, humilier, détruire et tuer nos leader comme Gbagbo

cette monnaies est un vrai piège tendu aux nègres depuis 50 ans. C'est la France qui a créé cette monnaie, il faut la lui rendre avec tous nos remerciements! Mais on n'en veut plus!

Il est temps de s'en débarrasser vite fait et bien fait!

le plus tôt sera le mieux car on crève avec cette monnaies de MERDE

3.Posté par tiassale le 16/07/2015 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUI IL FAUT EN FINIR AVEC CETTE MONNAIE QUI NE REPRESENTE RIEN POUR LES OCCIDENTAUX SINON QU'IMPORTANTE POUR CETTE FRANCE QUI S'APPUYANT SUR CETTE MONNAIE ,PILLE PLUS NOS RESSOURCES PUISQU'1 EURO FAIT AUJOURD'HUI 650 FRANC CFA ALORS QU'AVANT 1 FRANC FRANçAIS FAISAIT 100 F CFA ET QUE ,LE FAIT QUE CETTE MONNAIE N'EST RATTACHEE A L'EURO DIRECTEMENT POUR QU'ON PUISSE AUSSI UTILISER L'EURO COMME D'AUTRES PAYS ANGLOPHONES LE FONT ICI EN AFRIQUE ALORS MOI JE VOUS DIS QU'IL EST TEMPS DE SORTIR DE CE VIEUX SYSTEME QUI PERDURE .
CECI ETANT VU QUE NOS VASSEAUX DE PRESIDENTS SERONT EN DESACCORD AVEC NOUS POUR LA SORTIE DE CETTE MONNAIE PUISQU'ILS SONT AUSSI FRANC-MAçONS COMME LEURS SUPPERIEURS ,ALORS ON FAIT QUOI ,C'EST LA LE PROBLEME QU'ON TROUVER COMME SOLUTION.

4.Posté par Dr Bi Dri Seraphin Kouassi le 18/07/2015 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MEDECINE NATURELLE
METHODES THERAPEUTIQUES NATURELLES

NATURAL MEDICINE
NATURAL THERAPEUTIC METHODS

MON COMBAT:
LE SIDA N’EXISTE PAS
LA SCIENCE MEDICALE OCCIDENTALE NOUS TROMPE
LE VIRUS VIH N’A JAMAIS ETE TROUVE

SAUVONS LA VIE DES ETRES HUMAINS
ARRETONS DE MOURIR PAR L’IGNORANCE

MY FIGHT:
AIDS DOES NOT EXIST
WESTERN MEDICAL SCIENCE DECEIVES US
HIV VIRUS HAS NEVER BEEN FOUND

SAVE HUMAN BEINGS LIVES
STOP DYING BY IGNORANCE

Dr Bi Dri Seraphin Kouassi Naturopathe/Chercheur Libre/Ecrivain, Correspondant d’Afrique Santé en Europe, Contact:00447741670621 ou seraphinkouassi35@yahoo.co.uk

5.Posté par Wawayou le 19/07/2015 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le CFA? Bien sûr qu'il faut l'abandonner sans aucun regret , bien au contraire!

Il faut l'abandonner et le plus tôt sera le mieux!

Dès que j'ai des CFA dans la main je suis en colère! Je ne supporte plus cette monnaie de la France dont se sert pour détruire nos efforts IMMENSES...

et la France de trouver les moyens d'assassiner encore aujourd'hui en 2010 2011 un Président africain Kaddafi, et de mettre embargo sur nos médicaments pour tant achetés et de bloquer nos ports et aéroport et la vente du cacao!

et de bombarder le palais présidentiel avec Gbagbo dedans, prétextant d'une élection qui aurait été gagné par un certain Ouatara Dramane! On ne bombarde un pays qui a contentieux électoral.!...C'st insupportable de la part de la France!

Alors on n'en veut plus de cette monnaie! Et elle sera abandonnée et détruite en Afrique.


Les français vont mobiliser des avions cargos pour venir chercher et chercher leur sale monnaie leur vilaine monnaie coloniale.et l’investir ailleurs en Europe sans doute en Grèce qui en a besoin.

Pays africains:
Il faut rendre à César ce qui est à césar et au peuple Africain qui lui appartient.
Le CFA est une création coloniale de la France pour gérer les colonie à son seul profit. maintenant pour avancer, le peuples africains doit rendre à la France sa monnaie

C'est pas France de 50 millions d' habitants qui va gérer la grosse masse monétaire des 300 millions de consommateurs d'Afrique dite ''francophone'' avec , de génies des bâtisseurs, des paysans .

Ce n'est plus possible de conserver cette monnaie si nous voulons vivre décemment sur cette terre des hommes.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site