Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Affrontements Baoulé-Burkinabé à ANGOVIA ayant causé 20 morts et plusieurs blessés - Diarrassouba Soumaïla : "Il faut arrêter les propos du genre, tel est un Burkinabé"


Affrontements Baoulé-Burkinabé à ANGOVIA ayant causé 20 morts et plusieurs blessés - Diarrassouba Soumaïla :  "Il faut arrêter les propos du genre, tel est un Burkinabé"
Nous avons rencontré Diarrassouba Soumaïla, présenté à Angovia comme le meneur des attaques des Burkinabè contre les autochtones baoulé. « C’est un chef dozo qui se fait passer pour un acheteur d’or », disent les autochtones à propos de Diarrassouba Soumaïla. A nous, il s’est présenté comme le président des jeunes allogènes et allochtones d’Angovia. C’est un orpailleur, vêtu d’un pantalon treillis et une chemise rougie par la terre, qui nous a conduits à lui. Diarrasouba, descendu de son véhicule 4x4, ne fait aucune difficulté à nous recevoir. Il tient à nous dire sa part de vérité. Entre sa version des faits et celle des chefs baoulé rencontrés avant lui, c’est l’opposition diamétrale. Selon lui, ce sont les autochtones qui ont ouvert les hostilités en tirant sur des étrangers. « Tout a commencé un mardi, à une barrière érigée par les gens d’Angovia pour exiger une taxe de 200 fcfa à tous ceux qui vont à la mine. Un jeune qui n’avait pas les moyens est arrivé. Malgré ses explications, un autre jeune répondant au nom de Béa l’a frappé et le lendemain, mercredi, il est mort. Nous avons alors saisi le chef d’Alahou pour qu’il en parle au chef d’Angovia. Mais de 8h30mn jusqu’à 20h, nous n’avons pas vu un seul homme d’Angovia venir apporter sa compassion. C’est ainsi que les jeunes se sont fâchés et ils sont allés s’attaquer à la maison du président des jeunes. Moi-même, je suis intervenu en demandant à mes petits frères d’évacuer la famille d’Achille (le président des jeunes d’Angovia, ndlr) pour la mettre à l’abri. Ma propre moto a été brûlée durant ces évènements. Le sous-préfet, informé de la situation, est venu pour calmer les esprits afin de prévenir la cohésion sociale. Après son départ, les gens d’Angovia ont sorti leur fétiche que tout le monde ne doit pas voir. Pendant qu’ils dansaient, on entendait des coups de feu. J’ai à nouveau informé le chef d’Alahou, notre tuteur. Quelques instants après, on vient me dire que les danseurs de fétiche ont tiré sur des étrangers. Certains ont même été égorgés. J’ai dû acheter 70.000 fcfa de médicaments pour que les praticiens puissent extraire les balles à l’hôpital. La danse a duré au moins 3h de temps et nous avons enregistré assez de disparus. Ils veulent mentir sur nous», a-t-il affirmé. Toutefois, il a tenu à préciser : « Nous sommes pour la paix à 100%. La palabre n’est pas bonne. Il faut que les gens arrêtent de traiter tel de burkinabé et untel d’étranger. Le président Alassane Ouattara à beaucoup souffert de ça ». Sous un tonnerre d’applaudissements d’orpailleurs qui l’entouraient pendant notre entretien.

O. A-M


Massacres ethnique et tribal : Angovia comme Duékoué

La situation qui prévaut actuellement à Angovia est similaire à celle vécue à Duékoué. Où des ressortissants burkinabés puissamment armées s’attaquent aux autochtones Wê pour s’accaparer leurs terres et leurs plantations de cacao. Selon le chef de terre d’Angovia, Nanan Diby Kouassi, sa localité paie cash pour son hospitalité. « Ceux que nous avons accueillis à bras ouvert veulent nous chasser pour prendre nos terres. Aujourd’hui, on ne maîtrise plus les étrangers. Ils sont plus nombreux que les populations locales. Ces orpailleurs qui arrivent par centaines chez nous vivent généralement dans la brousse et dans des cabanes au marché. Ils n’ont pas de maisons pour qu’ils puissent être identifiés. Cela constitue une menace pour nous, parce qu’ils sont tous armés. Ce sont eux qui nous ont attaqués et qui ont détruit notre village », a-t-il accusé. Selon des témoignages, les assaillants sont partis d’Alahou où ils résident pour attaquer Angovia. A Angovia, aucune maison n’a été épargnée. Mais à Alahou, rien n’a été touché. A notre arrivée dans ce village, la vie suivait paisiblement son cours et les commerces étaient ouverts.

O A-M

In Notre Voie

Mardi 23 Juillet 2013
Lu 207 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1162 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1744 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 628 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site