Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Affi N’guessan, un chef sans troupes


FPI rêvent d’en découdre avec le président sortant que beaucoup ne reconnaissent d’ailleurs plus comme leur président. Au surplus comme un signe des temps, une nouvelle conférence de fédéraux a été créée depuis quelques jours. Elle réunit tous les fédéraux opposés à Pascal Affi N’guessan et a à sa tête un comité ad’hoc présidé par le fédéral de Sinématiali, Soro Kéléfowa, celui qui avait lancé l’appel de Mama et qui, depuis, est devenu le meilleur ennemi du président du FPI.
Cette trouvaille est en effet un danger pour le président sortant. Parce que sur le terrain, ce sont ces fédéraux qui préparent les rencontres entre la base et la direction. C’est dire que sans eux ou s’ils y sont opposés les meetings et les liesses populaires qu’affectionnent bien le président du FPI ne sont plus possibles. D’ailleurs le message du comité ad’hoc est clair :Affi N’guessan ne doit plus être reçu chez eux.
En fait, la dynamique de mener la vie dure au président du FPI a commencé depuis le rendez-vous manqué de décembre. En raison d’une assignation du président sortant saisie par le gouvernement comme une chance pour museler le FPI, le 4è congrès n’avait pu se tenir dans les conditions voulues. Depuis lors, la consigne qui a été passée pendant le congrès clandestin est que les assemblées fédérales s’expriment. Ce qu’elles font en demandant soit la suspension ou la radiation du président du front populaire ivoirien que le directeur de campagne de Laurent Gbagbo pour ces élections à la présidence du FPI a accusé d’être passé de l’autre côté, c’est-à-dire chez l’ennemi.
De toute façon la sollicitude dont fait l’objet le régime pour maintenir politiquement en vie le président sortant cachait déjà mal cette réalité. Assoa Adou avait déjà accusé le président Affi de lui avoir confié qu’il subit de fortes pressions et qu’il ne pouvait qu’aller dans le sens de faire reporter le congrès du parti devant coup sûr sacrer le retour du président Laurent Gbagbo à la tête du FPI, treize ans après l’avoir laissé à son ancien premier ministre.
Mais un tel rêve ne devrait plus mettre du temps à se réaliser tant la pression des structures sur Affi est grande. En dehors des fédérations dont les déclarations appellent à des sanctions exemplaires contre le président sortant, le comité de contrôle du parti a encore saisi la direction pour l’inviter à organiser un comité central extraordinaire. Son courrier dont nous avons reçu copie (voir la page 3) stipule que « conformément aux dispositions de l’article 37-2 des Statuts et 16-2 du règlement intérieur, (le comit » de contrôle)te demande de convoquer une session extraordinaire du Comité central élargie aux Secrétaires généraux de fédérations le mercredi 17 décembre 2014 à 10 heures au Q.G de campagne du Président Laurent GBAGBO, siège provisoire du Parti, et ce, dans les mêmes formes que le report du congrès aux fins de statuer sur les faits ci-dessus mentionnés portant atteinte à la cohésion du parti ». La lettre envoyée depuis le 12 décembre n’a toujours pas trouvé de réponse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle une pétition des membres du comité central est en cours. Selon ses initiateurs, elle devrait être opérationnelle dès aujourd’hui mardi. Si le comité de contrôle ne peut qu’interpeller la direction sur ses manquements, en revanche, les ¾ des membres du comité central peuvent valablement convoquer une session extraordinaire du comité de contrôle. C’est ce qui va être fait dans les prochains jours. D’autant plus que sur les 300 membres qui sont vraiment actifs, les initiateurs de la pétition se disent assurés de réunir autour de leur projet un minimum de 250 militants. L’opération « Affi dehors ! » est donc engagée. Et on verra bien de quel secours lui seront ses nouveaux alliés du pouvoir.

In Aujourd'hui
Dimanche 28 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 28/12/2014 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi N'Guessan s'est rendu lui-même chef sans troupes et surtout sans FPI.

Quand on a mis la clé sous la porte comme a fait Affi N’Guessan Pascal en fermant le siège provisoire du FPI, ça voudrait dire quelque part, c’est la cessation d’activité.

Cependant, les employés n’étant pas d’accord à cette fermeture abusive, convaincus du plan de sauvetage s’associent pour faire redémarrer l’activité avec la nouvelle restructuration, disons avec la nouvelle équipe, et ça marche.

Se moquer d’une personne qui ne mérite pas d’être détenue en prison, par ambition personnelle, c’est une ignominie pour un homme sur qui tout le monde avait placé sa confiance sur lui, après avoir été sorti de prison, qui devient véritable opprobre de la démocratie, on ne peut que souhaiter son départ.

Vive le président Laurent Gbagbo.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : 42 milliards Fcfa pour la modernisation de l’aéroport d’Abidjan: Les travaux d’extension et de mode… https://t.co/LW805xXPEN

Facebook

Partager ce site