Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Affi N’Guessan aux ’’frondeurs’’: ’’Rejoignez la légalité afin que nous préparions les élections’’


Affi N’Guessan aux ’’frondeurs’’: ’’Rejoignez la légalité afin que nous préparions les élections’’
« Je lance un appel solennel à tous nos camarades qui animent cette fronde incompréhensible et inopportune de rejoindre la légalité. La fronde et la déviance ne servent ni la cause de Laurent Gbagbo ni les intérêts du Fpi et de la Côte d’Ivoire », a lancé Pascal Affi N'Guessan

Le Front populaire ivoirien (Fpi) a célébré à sa manière le "11 avril", date de l’arrestation de son leader Laurent Gbagbo, à son siège provisoire sis à Cocody-Attoban. Son président Pascal Affi N'Guessan a saisi cette occasion pour lancer un appel à ses camarades du parti avec qui il est en rupture de ban.

« Je lance un appel solennel à tous nos camarades qui animent cette fronde incompréhensible et inopportune de rejoindre la légalité. La fronde et la déviance ne servent ni la cause de Laurent Gbagbo ni les intérêts du Fpi et de la Côte d’Ivoire », a lancé Pascal Affi N'Guessan à ces derniers. Il leur a par ailleurs indiqué qu’ils ont encore leur place dans toutes les instances du parti. « Vos camarades vous attendent les bras ouverts. Rassemblons-nous pour la libération de Laurent Gbagbo », a-t-il dit.

Selon lui, en commémorant le 11 avril, le Fpi veut dire aux Ivoiriens que l'espoir n’est pas perdu. « La Côte d’Ivoire doit sortir de cette situation. Et la seule voie pour le parti est celle de la démocratie et de la réconciliation nationale », a-t-il indiqué.

Le président du Fpi a également ajouté qu’il faut qu’en cette année 2015, les militants disent non à Alassane Ouattara par les urnes. « Il faut que la Côte d’Ivoire se mobilise pour ces élections et le Fpi sera présent à ce rendez-vous », a-t-il insisté. Il a par ailleurs révélé que les ambitions du Front populaire ivoirien dans cette bataille électorale qui s’annonce sont connues. « Il s’agit de mettre fin aux souffrances des Ivoiriens, de les réconcilier à travers la libération du président Gbagbo et fonder une nouvelle espérance. » C’est justement pour y arriver qu’il appelle au rassemblement.

Au cours de cette cérémonie, le président du Fpi, Pascal Affi N'Guessan, a présenté une équipe dirigée par Marcel Gossio qui conduira désormais « la lutte pour la libération de Laurent Gbagbo » et les dossiers chauds du parti.

Ouattara Ouakaltio
Correspondant communal
Lundi 13 Avril 2015
Lu 244 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 13/04/2015 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi, tu es légalité avec un illégal. Depuis, personne ne t'a entendu sur l'inéligibilité du Burkinabè. Avant qu'on ne te respecte, respectes toi, toi-même. Affi N'Guessan prend les ivoiriens pour des demeurés.

Le rôle d'un président de la république, en première ligne, c'est la protection de la constitution, tu es le sbire de celui qui humilie le peuple en bafouant ses lois, et toi, tu racontes ta vie en disant de venir rejoindre la légalité. Quelle légalité ?

Commences à respecter déjà les règlements intérieurs du FPI, quand l'organe suprême d'un groupe a décidé, un légal ne peut rester insensible, sauf si c'est pour raconter sa propre vie dans l’illégalité.

Arrêtes de te moquer de nous, en mettant le couteau les plaies. Tu ne peux que suivre les traces de ton inéligible violent comme c'est de votre habitude, toi et le RDR.

Affi N’Guessan apprend à décrypter ces noms “ assanites ” ci-dessous, d’abord il n’est même pas originaire du nord, sinon il serait ivoirien et il ne modifierait point le code électoral du pays dont l’article 35 de la constitution, il les achète, pour que ceux-là nous brutalisent.

Toi, tu sais quand Rita Kandia Kamissoko Camara est allée voir Kadhafi avec les larmes de crocodile que le président Laurent Gbagbo veut exterminer les musulmans du nord, on leur a donné des armes pour venir tuer les autres ivoiriens avec la complicité du Burkinabè. Kadhafi s’est rendu compte qu’il s’est trompé, lorsqu’il a vu débarquer Sarkozy...

Et toi, tu viens nous parler de légalité dans un pays où un illégal détient les armes du peuple avec les méchants. Vous savez, cette affaire ce n’est pas une petite affaire, les gens du nord se sont organisés pour nous entuber.

Si ça marche, c’est surtout à cause des razzias du nord.
Monsieur légal d’Affi à lire ci-dessous !


L’ethno-tribaliste envoyé par Ouattara Vraiment du jamais vu depuis la Côte d’Ivoire est la Côte d’Ivoire.

Ne donne pas ta voix à la violence qu’est Affi N’Guessan.
La violence a un visage Alassane Dramane Ouattara.

Comment appelle t-on ceux qui soutiennent ceci ?

DG de la LONACI : ISSIAKA FOFANA
DG de l’AGEROUTE BOUAKE FOFANA
DG de la SOTRA : BOUAKE MEITE
DG de la RTI : BAKAYOKO AMHADOU
RECTEUR Université F.H.B : LY BAKAYOKO
DG du PORT D’ABIDJAN : HIEN YACOUBA SIE
DG du PORT DE SAN-PEDRO : LAMIZANA HILAIRE
DG de la SONATT : TRAORE ISSOUF
DG de l’AGEFOP : TRAORE BAMOUDIEM
DG du CONSEIL DU CAFE-CACAO : TOURE-LITSE MASSANDJE
DG des RENSEIGNEMENTS GENERAUX : TOURE SEYDOU
DG de la BNI : TOURE MALICK
CHEF du PROTOCOLE d’ETAT-AEROPORT : TOURE KADIATOU -, Niveau CAP
DG de l’ENA : TRAORE SALAMATA
DG de la SIR : CAMARA THOMAS
DG de la SICOGI : CAMARA LOUKIMANE
DG de l’ANASUR : OUATTARA SARRAHN
DG de la DST : DIOMANDE INZA
DG de la DOUANE : COULIBALY ISSA
DG du TRESOR PUBLIC : KONE ADAMA
DG de la BHCI : DOGONI SOULEYMANE
DG de l’ENS : SIDIBE VALY
DG de la POSTE : KONATE MAMADOU
DG des EAUX et FORETS :KONE YAMANI
DG de la CAISSE d’ EPARGNE : DIABAGATE MAMAH
DG du CHU de TREICHVILLE : SANOGO IBRAHIMA
DG du CHU de YOPOUGON : KEITA KADER
DG du PATRIMOINE de l’ETAT : BAMBA ISSIAKA
PREFET d’ABIDJAN : DIAKITE SIDIKI
INSPECTEUR GENERAL de l’EDUCATION : KOUYATE IDRISSA…

Et puis ! Et puis ! Et puis !

2.Posté par Wawayou le 13/04/2015 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi se fatigue pour rien.

Moi je ne vais jamais le suivre ce Affi dans ses dérives. La page Affi est tournée définitivement chez moi.

On passe à autre chose avec Gbagbo
Sangaré Akoun et Boubacar.

3.Posté par Pierre Akossia le 13/04/2015 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu pour vous !


4.Posté par Pierre Akossia le 13/04/2015 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu pour vous concernant les élections à venir du mois d'Octobre 2015 !

Présidentielle 2015/Eligibilité - Gbagbo cogne Ouattara très fort et l’envoi au tapis: « Ouattara n’est pas éligible selon l’article 35 et il n’y a pas de jurisprudence sur l’article 48 »

Le Président Laurent Gbagbo met fin à la carrière politique d’Alassane Ouattara par un KO depuis sa cellule de La Haye « Ouattara n’est pas éligible selon l’article 35 de la Constitution et il n’y a pas de jurisprudence concernant l’article 48 ».

Le Président Laurent Gbagbo, grand utilisateur de l’article 48 de la Constitution en 2010 en faveur de son rival Alassane Ouattara afin que ce dernier soit un candidat exceptionnel pour la seule élection présidentielle de 2010, vient de mettre fin à la polémique sur l’éligibilité de ce dernier à l’élection présidentielle de 2015 et la question de la jurisprudence sur l’article 48 de la Constitution.

Samedi 11 avril dernier à Paris via son envoyé spécial, l’Ambassadeur Koudou Kessié, il a livré un message exceptionnel au monde, et a confirmé qu’Alassane Ouattara n’était pas éligible à l’élection présidentielle selon l’article 35 de la constitution ivoirienne. C’est la raison pour laquelle, conformément aux accords de paix de Pretoria sous l’égide du médiateur Thabo M’Beki, Président d’Afrique du Sud au moment des faits, il avait dû utiliser l’article 48 de la Constitution pour faire de son rival Alassane Dramane Ouattara, un candidat exceptionnel pour la seule élection présidentielle de 2010, avec son accord dûment signé.

L’ex-Président Henri Konan Bedié, signataire de l’accord de Pretoria et dépassé par la limite d’âge, avait également bénéficié de la même mesure dans un souci de Paix.

Pour le Président Laurent Gbagbo, l’utilisation de l’article 48 est extrêmement encadré et il ne saurait être question d’une quelconque jurisprudence dont Ouattara serait l’unique bénéficiaire.

En effet, il a expliqué au Monde qu’il avait fait usage de l’article 48 de la constitution car le pays était en guerre, les institutions de la République, les biens et les personnes, étaient menacées ou ne fonctionnaient plus normalement, le pays était coupé en deux et faisait face à une rébellion armée des forces nouvelles de Guillaume Soro etc.

Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui où de l’aveu même d’Alassane Ouattara, la paix et la sécurité sont revenues, la guerre est finie, l’armée est réunifiée et s’appelle désormais les FRCI (ex-FFDS et ex-rebelles des FN), et le pays va vers l’émergence en 2020 avec une croissance à deux chiffres.

Le Président Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye vient de clore le débat sur l’éligibilité du chef de l’Etat Alassane Ouattara et mettre fin à son ambition de se représenter en 2015 à l’élection présidentielle. C’est peu dire qu’il vient de l’envoyer à la retraite en l’expédiant KO au tapis.

Avant lui, Christian Vabé président du RPCI-AC et Thabo M’Beki ex-Président sud africain et ex-médiateur dans la crise ivoirienne avec l’accord de Pretoria, avaient dit la même chose.

Les regards sont désormais tournés vers le peuple ivoirien où on parle avec insistance de révolution démocratique à l’instar du Burkina ou de la RDC Congo, pour chasser Alassane Ouattara du pouvoir et faire respecter la constitution.

EL.

5.Posté par Pierre Akossia le 14/04/2015 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE !

Le jeudi soir le 16/04/2015 à la RTI Affi N'Guessan parlera à la télé de son accointance avec Alassane Dramane Ouattara.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1195 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1800 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1405 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 648 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site