Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Affaire Amadé Ouérémi: Un boulet au pied du régime Ouattara

Un boulet, '' l'affaire Amadé Ouérémi'', semble l'être au pied du régime Ouattara. Depuis l'arrestation de l'ex-chef milicien, le 18 mai 2013, le pouvoir n'a désormais plus le choix.


Le cas Amadé Ouérémi reste un dossier difficile pour le régime Ouattara.
Le cas Amadé Ouérémi reste un dossier difficile pour le régime Ouattara.
En effet, il lui faut traiter ce dossier jusqu'au bout, avec tact et rigueur, afin de ne pas y laisser des plumes. Selon l'information rapportée par un confrère, dans son édition du samedi 1er juin 2013, Amadé Wirmi dit Ouérémi a été inculpé et les chefs d'accusation retenus contre lui sont '' occupation illégale de forêt classée et destruction de biens publics''. Par conséquent, il risquerait deux à cinq ans de prison.

La procédure pénale ainsi engagée, contre le '' souverain'' du Mont-Péko, ne met cependant pas le régime Ouattara à l'abri d'un sommeil agité. Le dossier '' Amadé Ouérémi'' reste pesant, une source de contrainte pour diverses raisons. Bien que Amadé Ouérémi soit d'origine et de nationalité burkinabé, il ne sera pas question d’extradition de cet homme, puisque les autorités du '' pays des hommes intègres'' n'ont guère l'intention de s’intéresser à ce dossier. « Il a commis ses crimes chez notre voisin ivoirien. C'est à la Justice de ce pays de le juger ».

Ces propos que l'on prête à un conseiller du président burkinabé, expliquent simplement le refus du régime Compaoré de se mêler d'une affaire qui, à son sens, ne le regarde pas. Il appartient alors à la Côte d'Ivoire de juger ce cas, sans donner le sentiment aux populations burkinabé que l'on en veut à l'un des leurs. Tout comme le pouvoir ivoirien devra agir dans le dossier Amadé sans remuer le couteau dans la plaie de la rumeur qui avait enflé, il y a quelques années, et fait état de ce que les Burkinabé étaient très mal traités en Côte d'Ivoire.

Autre raison, de nombreux écrits et des rapports d'organisations internationales, accusent ouvertement l'ex-chef milicien d'avoir participé aux meurtres et autres massacres dans la région de l'ouest de la Côte d'Ivoire, aux côtés des chefs de guerre pro-Ouattara. L’hebdomadaire '' Jeune Afrique'' qui revient sur la question des massacres à l'ouest et l'implication de Amadé Ouérémi rapporte, dans son édition du 26 mai 2013, que : « Lorsque la crise postélectorale éclate, en décembre 2010, Ouérémi est appélé à la rescousse par le commandant Fofana et le lieutenant Coulibaly, alors en poste à Kouibly (…) les hommes de Ouérémi, de Loss, de Coulibaly et de Dramane Traoré (actuel chef de bataillon de sécurisation de la région du Guémon) attaquent la ville de Duékoué. Bilan : plus de 800 morts, selon les Ong ». Face à ces graves accusations, on comprend difficilement, dans certains milieux, la '' réticence'' du régime Ouattara à engager des poursuites contre ''l'ex-patron'' du Mont-Peko, pour meurtre ou massacre à l'ouest. ''Pourquoi avoir retenu seulement contre lui, les chefs d'accusation d'occupation illégale de forêt classée et de destruction de biens, là où tous les rapports indexent l'ex-chef de milice ?'', interroge-t-on.
Lire la suite
Lundi 3 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 18:32 Zimbabwe : Mugabe a démissionné

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2139 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1926 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 888 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Zimbabwe : Mugabe a démissionné: Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis mardi sa démission après 37 ans de p… https://t.co/NmYbLmpVdX

Facebook

Partager ce site