Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan








Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Actions pour la libération du Président Gbagbo : Marthe Ago Amon : « Je n’ai pas peur »

La vice-présidente du FPI chargée de la coordination des actions pour la libération du président Gbagbo, Amon Ago Marthe, s’exprime en exclusivité.


Actions pour la libération du Président Gbagbo : Marthe Ago Amon : « Je n’ai pas peur »
Notre Voie : Mme Amon, vous venez d’être nommée vice-présidente du Fpi chargée de la coordination des actions de lutte pour la libération du président Gbagbo. Avez vous des appréhensions ?

Amon Ago Marthe : Oui et non. Oui, parce que face à une nouvelle responsabilité, il y a l’angoisse naturelle des écueils. Non, parce que j’ai appris à compter sur dieu qui se glorifie toujours dans ma faiblesse.

N.V : Vous n’ignorez pas que la question Gbagbo suscite beaucoup de passion. Ne craignez-vous
pas d’être la cible de ceux qui pourraient vous voir comme une intruse dans la lutte pour la libération
du président Gbagbo?


A.A.M : Je ne pense pas que l’on puisse me voir comme une intruse dans la lutte pour la libération de
président Laurent Gbagbo.

N.V : Vous pourriez aussi être la cible du régime au pouvoir qui caresse le secret espoir de voir le président Gbagbo mourir en prison. Comment comptez-vous gérer cette situation ?

A.A.M : Ma nomination à ce poste ne me sort pas du secrétariat Général du FPI, ni du FPI. C’est la direction du fpi qui va endosser toutes mes actions ; ce n’est pas un travail à titre personnel.

N.V : Avez-vous déjà une idée des premiers actes que vous allez poser ?

A. A. M : Oui ! Mais c’est celui qui m’a nommée, c’est à-dire le président du parti qui en aura la primeur .

Propos recueillis par Augustin Kouyo
In Notre Voie
Mardi 19 Août 2014
Lu 294 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 21/08/2014 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais moi, je pense que pour aboutir à bien cette fonction pour la libération du président Laurent Gbagbo, non seulement la bonne volonté de notre camarade Marthe, mais il faudra aussi que chacun mette les mains dans la pâte.

Il faut mobiliser tous nos sites internet, tous nos journaux, faire du court métrage pour expliquer comment les choses se sont passées.

Faire savoir qui est le président Laurent Gbagbo, et qui est Alassane Dramane Ouattara chez Nous !

Tous ceux qui ont un peu de moyen, peuvent participer financièrement presque tous les mois pour mobiliser nos jeunes pour interviewer, faire des reportages, en collaboration avec nos journaux, des motivateurs déclencheurs nationaux pour susciter « l’ivoirisme », du comité de résistance aux criminels mossi DAWA.

Avant cela, madame Ago doit expliquer à tous les grands hommes du monde, à tous les pays que le président Laurent Gbagbo n’est pas un dictateur, il n’a jamais refusé de céder son poste à quiconque qui avait gagné…

Et que notre souveraineté a été bafouée, pour une élection, qui est la base même de la démocratie. On a été humilié, bombardé, dévasté, le livre la vérité et la justice contient d’énormes informations, pour en résumer sur des supports et en diffuser partout.

Affaire à suivre !

2.Posté par SERY DIBAHI le 23/08/2014 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Congrès Panafricain pour l'Eveil des Consciences ( CPEC ) par ma voix aimerait s'adresser aux politiques de notre continent et plus singulièrement à ceux de la CI . Si aujourd'hui nous nous trouvons dans cette situation délétère , la responsabilité vous incombe . Nous pensions avoir des personnes plus matures qui puissent diriger l'avenir de notre beau pays mais nous nous sommes trompés . Nous avions plutôt des dirigeants égoïste et égocentriques qui ne souhaitent que t le bonheur pour eux et la souffrance pour leur peuple dont ils prétendent lutter. Au vu de tout cela le CPEC demande à ce qu'il existe une entente parfaite entre tous les enfants de la cote d'ivoire et de ne pas se laisser manipuler par les politiques qui n'ont cure en aucun moment de la population . Nul n'est sans ignorer que la libération du Pdt Gbagbo jouera un rôle substantielle dans le processus d'union et de la cohésion sociale du peuple Ivoirien ; mais rien n'est fait et on proclame haut et fort de se réconcilier . N'est-ce pas là une comédie politique à laquelle nous assistons !!!!??? Le CPEC pense que le PDT OUATTARA peut encore sauver la CI si réellement il aime ce beau pays qui ne voudrait pas encore voir ses enfants s'entre-tuer .

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Économie | Afrique - Monde | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : 28 ans après sa mort : Un festival en hommage à Rfk voit le jour: La famille de Roger... https://t.co/bgueOeOVMa https://t.co/R440JAuSfi
Samedi 19 Août - 23:33
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Consommation et vente de drogues en 2012 et 2014 : 6 mille consommateurs... https://t.co/WKhp6CRiIL https://t.co/eHzzbIHvKk
Samedi 19 Août - 13:27
ladepechedabidjan : LE JOURNAL GBAYÉ - DÉBAT : INCIVISME EN CÔTE D'IVOIRE https://t.co/pL3chWa8Xp https://t.co/F3cYDLcevW
Samedi 19 Août - 12:38
ladepechedabidjan : "EXCLU - MON GBONHI - BLACK-K (AFRO RAP - 100% NOUCHI, 100% LOGOBI)" : https://t.co/GNP0t1CxVy via @YouTube
Samedi 19 Août - 10:53

Facebook

Partager ce site