Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Abalé Tawalé, depuis Paris: "Pourquoi j’ai arrêté la procédure de divorce"

Deux mois à peine après son mariage à Paris avec la belle Annick, le chanteur Abalé Tawalé vient d’engager une procédure de divorce. Un revirement de situation qui surprend plus d’un. Que s’est-il passé entre les deux amoureux pour provoquer ce clash ?
«Après avoir épuisé toutes les roses pour se dire je t’aime, Abalé Tawalé et Annick Sandra Gbakagnan ont décidé d’utiliser la dernière pétale de la fleur pour se dire oui pour la vie...»
Ainsi était libellé le message poétique écrit sur la carte d’invitation qu’Abalé Tawalé et sa compagne ont adressé à notre correspondant à Paris, Carino De Dimi. Avant leur mariage qui a eu lieu vendredi 14 février dernier, jour de la fête de la Saint Valentin. La cérémonie civile et le vin d’honneur se sont déroulés à Maison-Alfort. En présence de presque tous les artistes-musiciens ivoiriens de Paris, avec à leur tête Gadji Céli Saint Joseph. Une belle fête qui s’est achevée tard dans la nuit.
Et comme cerise sur le gâteau, après le Congolais Jo Balard, quelques mois plus tôt, le couple Abalé devait voir son mariage diffusé sur TF1. A travers l’émission, ‘’4 mariages pour une lune de miel’’. Un concours entre quatre couples qui se marient et les téléspectateurs désignent la cérémonie la plus réussie. Malheureusement, au dernier moment, TF1 propose à l’artiste de reporter le mariage au mois de juillet. Après le désistement d’un des couples concurrents. Abalé et sa femme déclinent la proposition de report. Le marin-chanteur voulait être très vite ‘’Okohi’’ avec sa dulcinée Annick. Un bonheur de courte durée. Car le couple est en train de voler en éclats. Abalé déballe tout !


Abalé Tawalé, depuis Paris: "Pourquoi j’ai arrêté la procédure de divorce"
• Est-ce vrai que tu as décidé de divorcer ?

- Oui, c’est exact ! J’ai engagé la procédure. Je l’ai même dit encore publiquement lors du concert d’Abou Galliet vendredi dernier à Villejuif.

• Tu t’es marié le 14 février dernier. Il y a à peine deux mois !

- (Il soupire) Oui, c’est vrai ! Mais dans la vie, on ne peut pas prévoir tout ce qui peut arriver.

• Alors, qu’est-ce qui n’a pas marché avec ton épouse Annick, pour arriver à ce clash ?

- Bon, il y a quelques semaines, on a eu une dispute à notre domicile à Maison-Alfort. Ma femme m’a accusé de sortir beaucoup, d’avoir des maîtresses et d’avoir même engrossé l’une d’entre-elles. Sans donner la moindre preuve de ses allégations. Je n’ai pas du tout apprécié et je le lui ai fait savoir. Je suis son mari après tout et on doit fonctionner sur la base de la confiance et non des ragots. On a tous les deux élevé le ton. Mais c’étaient des disputes de couple. Ça arrive dans tous les foyers.

• D’où vient alors que la police débarque chez vous ?

- (Quelque peu irrité) Voilà ! Comment pouvez-vous comprendre que pour une dispute de couple, madame se lève et appelle la police ? Que voulait-elle ? Que recherchait-elle ? Est-ce que j’ai tué quelqu’un ? C’est la police maintenant qui doit régler les problèmes dans les couples ? Ils sont venus, chacun s’est expliqué, les esprits se sont calmés et ils sont repartis. Mais j’ai trouvé le comportement de ma femme inadmissible. Parce que ce n’est pas ainsi que je vois la vie à deux, si la moindre dispute doit nous amener au commissariat.

• Et tu décides de divorcer ...

- Tout s’est dégradé brutalement entre nous. Chacun a manifesté le désir de partir. On a décidé de se séparer et je suis allé prendre ma maison à Sartrouville, une autre banlieue de Paris. Et j’ai engagé la procédure de divorce.

• Etait-ce vraiment la bonne décision ? N’est-ce pas sur un coup de tête ? Ne fallait-il pas peut-être s’asseoir et discuter après la tempête ?

- C’est vrai qu’il y a eu la colère de part et d’autre. Et chacun a dit et fait ce qu’il voulait. Mais les parents de ma femme, nos proches et mon pasteur ont entamé une médiation entre nous. Ils m’ont demandé de suspendre la procédure de divorce. J’ai donné mon accord et je l’ai fait, en attendant de voir ce que leur médiation va donner. Si ça ne marche pas, le divorce sera prononcé.

• Mais dans cette affaire, tu n’as pas réellement trompé ta femme ? Tu n’as pas enceinté
une autre à Paris ?


- (Il s’énerve) Je vous dis que c’est absolument faux ! Ce n’est pas parce que je tourne beaucoup pour mes spectacles que je trompe ma femme. Encore moins enceinter une femme dehors. On est dans un pays de droit. Si je commets une telle faute en tant qu’homme marié, ça se saura et je le paierai cash.

• Tu as des reproches à faire à ta femme Annick ?


- Non, pas spécialement. A part ses accusations gratuites et le fait de nous exposer à la police française. Ce n’est pas ainsi qu’on construit un couple et une famille.

• Tu peux néanmoins reprendre avec elle si les choses s’arrangent ?

- Pourquoi pas ? Mais j’attends la suite de la médiation, pour voir si elle fait amende honorable. Elle semble d’ailleurs regretter ses propos et son comportement. Pour le moment, on n’est pas allé très loin et on n’a pas d’enfant. Si c’est pour vivre ensemble et se créer des problèmes, je préfère divorcer. Mais si c’est pour s’épauler et s’épanouir, comme on l’a décidé avant notre mariage, là je suis partant.

• Et ta carrière dans tout ça ?

- Bèh … Elle se porte bien. Elle avance. Je participe à beaucoup de spectacles en France, en Suisse, en Italie, etc. Mon nouvel album qui sera patchwork de musique et d’humour sortira à la fin du mois de juillet. Il sera suivi de “l’Abalé Tour“, début août dans plusieurs villes françaises. L’album porte les griffes de Koudou Athanase, Falla Falla et Fulgence Koffi.

• On ne te savait pas humoriste ?

- Bèh … Si ! Ce n’est pas une histoire de mode. J’ai ça en moi depuis Abidjan. Et le public l’a vu lors de mon passage à Bonjour 2014 de la RTI à Paris. C’est une autre facette de mon art que j’ai commencé à exploiter pendant mes shows à Paris. Avec les encouragements de Magnific et Chuken Pat.
 
Par téléphone par Eric Cossa


In Top Visages
Jeudi 8 Mai 2014
Lu 632 fois
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 531 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 1747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 3364 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 828 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 509 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/07/2016 | 578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/07/2016 | 427 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 4



ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site