Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

3 questions à … Francis Wodié, Président du PIT : ‘’Ceux qui s’amuseront à reporter la présidentielle, doivent être sanctionnés’’

Le président du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) et candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2010, Francis Wodié, ne veut pas d’un report de la présidentielle. Alors là, pas du tout. Car, cette élection constitue, selon lui, la seule et véritable porte de sortie de la crise. Dans cet entretien qu’il nous a accordé à San Pedro, le ‘’candidat du changement’’ appelle les Ivoiriens à sanctionner ‘’tous ceux qui s’amuseront’’ à reporter le scrutin présidentiel.


Photo : DR
Photo : DR
On parle de plus en plus d’un probable décalage de la présidentielle 2010 au mois de novembre. Que ferait le PIT si cela était avéré ?

Ce serait un grand malheur pour la Côte d’Ivoire. Car l’élection présidentielle est la porte de sortie de la crise. Nul n’a le droit de reporter à nouveau l’élection présidentielle. Tous ceux qui s’amuseront à ce jeu, devront répondre de leurs actes devant le peuple de Côte d’Ivoire. Le peuple ivoirien doit renvoyer chez eux, ceux qui vont s’amuser à reporter à nouveau l’élection présidentielle. Pour nous, toutes les conditions sont réunies pour que l’élection se tienne. Nous voulons voir la Côte d’Ivoire sortir rapidement de cette crise qui a déjà fait trop de dégâts. Nous devons nous engager à organiser effectivement l’élection présidentielle et à être des hommes responsables. C’est-à-dire des dirigeants qui n’ont qu’une parole. Je suis un homme d’honneur ; quand je dis une chose, je réalise cette chose. Donc, j’espère que ceux qui ont pris la décision, parce qu’ils ont pouvoir ou obligation de prendre de telle décision, vont cette fois ci, s’exécuter pour qu’il n’y ait pas de report.

Le PIT est donc prêt pour le 31 octobre…

Le PIT est prêt et il demande que l’élection présidentielle ait lieu effectivement à la date qui a été prévue, c’est-à-dire le 31 octobre 2010. Parce que, pour nous, l’élection présidentielle est la porte de sortie de la crise. Tous ceux qui veulent que prennent fin le plus tôt possible cette crise, doivent exiger et obtenir que l’élection présidentielle se tienne effectivement le 31 octobre 2010. Nous faisons donc le tour de la Côte d’Ivoire pour rencontrer les Ivoiriens là où ils se trouvent pour nous imprégner de leurs problèmes et pour mieux pouvoir communiquer avec les populations. Notre message est un message de paix et de rassemblement. Nous voulons que les Ivoiriens se rassemblent autour de la Côte d’Ivoire. Le PIT n’appartient à aucun des blocs en présence. Parce que pour nous, le seul bloc qui vaille la peine, c’est le bloc autour de la Côte d’Ivoire qui est malade ; qui a besoin de revivre, de retrouver tous ses moyens et tous ses fils. Voilà notre message. Il faut pouvoir ainsi reconstruire la Côte d’Ivoire, en jetant de nouvelles bases. Et je pense pouvoir être celui qui peut ramener la paix et conduire les Ivoiriens vers la sortie de crise pour que nous puissions développer ce pays et normaliser la situation.

Qu’est-ce qui fera la force du PIT ?

Nous sommes un parti national. En ce sens que nous ne privilégions aucune région, aucun groupe ethnique. Les grands partis ont souvent une base géographique, régionaliste ou ethnique. Nous sommes ouverts. D’autre part, nous insistons sur le fait que, pour le candidat du PIT, le pouvoir ne doit jamais être une fin. Le pouvoir doit être toujours un moyen au service des populations et du peuple. Et pour cela, il faut que vive la Côte d’Ivoire. Nous n’allons pas faire comme ceux qui, pour avoir le fruit de l’arbre, abattent l’arbre. Notre volonté est de gérer autrement ce pays; d’introduire un peu de justice et de morale dans la politique. De sorte que la moralisation de la vie publique, à la fois économique et politique, est l’un des axes majeurs du programme du PIT. Et puis, il n’y a pas seulement que les idées ou le programme, il y a aussi le comportement des hommes et des dirigeants. Nous pensons que, par notre manière d’être et par notre itinéraire politique, nous avons démontré que nous ne sommes pas comme les autres. Et nous voudrions, par le vote des Ivoiriens, nous confier la gestion de ce pays pour que la Côte d’Ivoire mérite mieux que la situation qu’elle vit actuellement.

Avec le partenariat de l'Intelligent d'Abidjan / Réalisé à San Pedro par David Yala



Mercredi 29 Septembre 2010
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



Zimbabwe : Mugabe écarté de son parti et prié de quitter le pouvoir: Depuis cinq jours, l’autoritaire président du… https://t.co/uxLR6j11yW

Facebook

Partager ce site