Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

16 pays d’Afrique de l’Ouest / Indice Ibrahim de la gouvernance 2012 : La Côte d’Ivoire, dernier de la classe

L’édition 2012 de l’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique(IIAG) confirme la tendance générale à l’amélioration de la gouvernance sur le continent africain, mais laisse percevoir quelques évolutions préoccupantes chez certaines grandes puissances régionales.

Dans la sixième édition de l’IIAG, publiée aujourd’hui, la Côte d’Ivoire se classe au dernier rang des16 pays d’Afrique de l’Ouest et 46ème des 52 pays du continent.


16 pays d’Afrique de l’Ouest / Indice Ibrahim de la gouvernance 2012 : La Côte d’Ivoire, dernier de la classe
Performance de la Côte d’Ivoire dans l’IIAG 2012
La Côte d’Ivoire enregistre un score de 39 (sur 100) pour la gouvernance globale.
• La Côte d’Ivoire enregistre un score inférieur à la moyenne régionale de l’Afrique de l’Ouest ( 52).
• La Côte d’Ivoire enregistre un score inférieur de la moyenne continentale (51).
• La Côte d’Ivoire enregistre son score le plus élevé dans la catégorie Développement humain (47) et son score le plus faible dans la catégorie Participation et droits de l’homme (32).
• Au niveau des sous-catégories, la Côte d’Ivoire obtient son meilleur classement (17e) en Infrastructures et son moins bon en Parité (49e).
• Le score global de la Côte d’Ivoire s’est amélioré entre 2000 et 2011.
• Scores de la Côte d’Ivoire par catégorie et sous-catégorie

Performance de l’Afrique de l’Ouest dans l’IIAG 2012
Au sein des cinq régions du continent, l’Afrique de l’Ouest occupe la 3e place pour la qualité globale de la gouvernance et dans la catégorie Développement économique durable. L’Afrique de l’Ouest réalise de meilleurs résultats dans les catégories Sécurité et Souveraineté du droit et Participation et droits de l’homme où elle figure cette fois à la 2e place et enregistre des scores supérieurs à la moyenne du continent. C’est dans la catégorie Développement humain que l’Afrique de l’Ouest enregistre les scores les plus bas, terminant à la 4e place du classement des cinq régions. L’Afrique de l’Ouest détient des scores inférieurs à la moyenne du continent dans près de la moitié des sous-catégories de l’IIAG. Cependant, la région détient les meilleurs scores dans les sous-catégories Participation et Droits.

Résultats d’ensemble
Le sixième Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) publié aujourd’hui, confirme la tendance générale à l’amélioration du niveau global de gouvernance en Afrique depuis 2000. Au cours des dernières années, pour le continent pris dans son ensemble, 11 des 14 sous-catégories de l’IIAG ont enregistré une amélioration. Les sous-catégories Santé, Secteur agricole et Parité ont enregistré les améliorations les plus fortes, avec une progression de tous leurs indicateurs depuis 2000. Sur les 88 indicateurs qui composent l’IIAG, les améliorations les plus notables concernent les 7 suivants : Tensions transfrontalières, Conventions internationales fondamentales relatives aux droits de l’homme, Législation contre les violences faites aux femmes, Ratio recettes budgétaires/ dépenses budgétaires, Couverture numérique et Traitement antirétroviral.

Évolution défavorable de certaines puissances régionales africaines
Toutefois, si la gouvernance s’améliore de manière continue dans de nombreux pays, les progrès accomplis depuis 2006 semblent marquer le pas pour quelques-unes des grandes puissances du continent (Afrique du Sud, Egypte, Nigéria et Kenya) . Au cours des six dernières années, ces quatre pays ont enregistré une baisse de leur performance dans deux des quatre catégories principales de l'IIAG : Sécurité et souveraineté du droit et Participation et droits de l’homme. Pour chacun de ces quatre pays, le plus important recul a été observé dans la sous-catégorie Participation, qui évalue le degré de participation des citoyens au processus politique. L’Afrique du Sud et le Kenya enregistrent en outre des signes de régression dans la catégorie Développement économique durable. Quant au Nigéria, locomotive de l’Afrique de l’Ouest, il chute pour la première fois cette année dans le peloton de queue des dix pays les moins performants du continent. Pour Abdoulie Janneh, ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et membre du conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim : « Compte tenu de la richesse des ressources naturelles et humaines de ces quatre puissances régionales, ces résultats sont préoccupants. Chacun de ces pays joue un rôle clé dans le paysage économique et politique du continent. Pour continuer à jouer ce rôle de manière optimale, ils doivent s’engager durablement en faveur d’une gouvernance équilibrée et équitable.»

Des tendances régionales contrastées
Si les performances de gouvernance de l’Afrique de l’Ouest, Centrale et Australe continuent de progresser, celles de l’Afrique du Nord et de l’Est ont régressé. Dans la catégorie Développement économique durable, l’Afrique de l’Ouest devance désormais l’Afrique de l’Est, aujourd’hui tirée vers le bas par la contre-performance de deux de ses piliers, le Kenya et l’Ouganda.

Importance de l’ ’’équilibre’’ en matière de gouvernance
De manière générale depuis 2006, c’est dans les catégories Développement économique durable et Développement humain, pour lesquelles l’ensemble des sous-catégories a progressé, que les meilleures performances au niveau continental ont été enregistrées. Parallèlement, les catégories Sécurité et souveraineté du droit et Participation et droits de l’homme marquent une régression, principalement sous l'effet du déclin de trois sous-catégories : Souveraineté du droit, Sécurité individuelle et Droits. Ce déséquilibre entre les performances obtenues dans chacune des quatre catégories principales de l’IIAG apparaissait déjà clairement dans les deux précédentes éditions de l’IIAG, et notamment de façon flagrante pour l’Égypte, la Libye et la Tunisie. Cette tendance, qui traverse l’ensemble du continent africain, demeure préoccupante. Sur les six dernières années, presque la moitié des pays du continent (21 sur 52) ont vu s’accroître le déséquilibre entre leurs performances dans chacune de ces quatre catégories. L’IIAG 2012 montre que cinq des six pays où ce déséquilibre est le plus marqué se situent en Afrique du Nord : Algérie, Égypte, Libye, Maroc et Tunisie. De fait, l’Afrique du Nord est non seulement la région où les déséquilibres sont les plus marqués, mais également celle qui a enregistré le plus important recul en termes de gouvernance globale depuis 2006. En outre, à la différence des quatre autres régions, l'Afrique du Nord est la seule où les sous-catégories Sécurité nationale, Gestion publique et Infrastructures se sont dégradées. Pour Mo Ibrahim, président de la Fondation Mo Ibrahim : « Les Objectifs du Millénaire pour le Développement ont contribué à améliorer les performances des 52 pays d’Afrique dans la catégorie Développement humain depuis 2000. Il est essentiel désormais, à l’occasion des travaux en cours sur la définition des prochains OMD, de veiller à progresser de façon équivalente dans l’ensemble des biens et services que tout citoyen du 21ème siècle est en droit d’attendre et que tout gouvernement a le devoir de fournir. »

Des améliorations générales en matière de parité, même si l’Afrique de l’Ouest demeure à la traîne.
Dans toutes les régions, le score le plus élevé dans la catégorie Participation et droits de l’homme est enregistré dans la sous-catégorie Parité, à l’exception notable de l’Afrique de l’Ouest, qui réalise là au contraire son score de sous-catégorie le plus faible. L’Afrique de l’Ouest prend du retard sur cet aspect essentiel de la gouvernance. Pour Mary Robinson, ancienne présidente de l’Irlande et membre du conseil d’administration de la Fondation Mo Ibrahim : « La parité est une question de gouvernance fondamentale. Ce n’est pas uniquement une question de droits de l’homme. Les femmes africaines ont une extraordinaire capacité à susciter le changement. De fait, l’équité et l’égalité entre hommes et femmes relèvent de l’intérêt stratégique des dirigeants africains. »

De belles réussites… et quelques échecs
Au cours des six dernières années, la Tanzanie a progressé dans le classement de l’IIAG, et rejoint pour la première fois le peloton de tête des dix pays les plus performants. L’Angola, le Libéria et le Togo ont quitté pour leur part la liste des dix pays les moins performants de l’IIAG. Ils ont été remplacés par l’Érythrée, la Guinée-Bissau et le Nigéria. Entre 2000 et 2011, sept pays ont enregistré une amélioration particulièrement remarquable de leur score général de gouvernance : le Libéria, l’Angola, la Sierra Leone, le Rwanda, le Congo, la République démocratique du Congo et la Zambie. Seul Madagascar a régressé de façon notable. Au niveau des catégories, d’importants progrès ont été réalisés par le Libéria et la Sierra Leone en matière de Sécurité et souveraineté du droit, par l’Angola, la Guinée et le Libéria en termes de Participation et droits de l’homme, par l’Angola, le Libéria, Maurice et la Sierra Leone dans la catégorie Développement économique durable et par le Niger dans celle du Développement humain. Un recul majeur a été observé pour la Libye et Madagascar dans la catégorie Sécurité et souveraineté du droit et dans Participation et droits de l’homme pour Madagascar.

Le caractère stratégique de l’autonomie statistique
La Fondation Mo Ibrahim poursuit son plaidoyer contre l’insuffisance des statistiques africaines, en soulignant l'importance pour chaque Etat de parvenir à l’autonomie statistique. Pour Mo Ibrahim, « La bonne gouvernance consiste à savoir tirer le meilleur parti des ressources de son pays afin de garantir les résultats que tout citoyen du XXIe siècle est en droit d’attendre. Aujourd’hui, parmi les grands défis en matière de leadership et de gouvernance, figure la maîtrise d’un système statistique fiable et autonome. La souveraineté politique passe aussi par l’autonomie statistique.»

In L'intelligent d'Abidjan Source : www.moibrahimfoundation.org
Mercredi 17 Octobre 2012
Lu 162 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1151 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2142 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1371 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 624 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site