Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

10 ans de résistance aux mains nues ! L’adresse de Blé Goudé…


10 ans de résistance aux mains nues ! L’adresse de Blé Goudé…
02 Octobre 2002, 02 Octobre 2012, il y’a dix ans, nous sommes descendus dans la rue pour répondre à l’appel de la Nation, de la mère Patrie, agressée par une rébellion armée entraînée au Burkina fasso, voisin. Face au choix qu’avaient fait certains de nos frères de prendre le chemin des armes pour des raisons qui leur sont propres, nous avions répondu « NON », par notre mobilisation populaire aux mains nues. Ce 02 Octobre 2002, jeunes, femmes, hommes de tous âges, de tous les bords politiques et de toutes les classes sociales, s’étaient rassemblés à la place de la République .
Ce jour là, ce n’était pas la révolte d’une région ou d’une ethnie contre les autres; c’étaient des ivoiriens sans distinction d’ethnie, qui étaient venus dire à la face du monde combien l’usage des Armes pouvait conduire notre pays dans l’impasse. Pendant dix ans, nous avons battu le pavé, nous avons résisté, dix ans après, nous sommes toujours dans cette perspective d’une Cote-d’ivoire unie où les conflits doivent se résoudre par la voie du dialogue. Aujourd’hui, 02 Octobre 2012, je voudrais saluer et féliciter tous ces jeunes, femmes et hommes qui ont compris très tôt la primauté du dialogue sur la force des armes. Nous avons combattu le bon combat! Car, Le plus important dans une lutte, ce ne sont ni les victoires, ni les échecs, mais plutôt la constance et la fidélité à nos convictions et à nos objectifs de départ. Sachons rester nous mêmes, sachons rester dignes dans cette parenthèse difficile de notre vie que l’histoire nous a imposéee, car sans apprentissage de la douleur, aucun bonheur n’est solide. Sachez aussi qu’en plus de vouloir nous humilier, le pouvoir cherchera aussi à nous diviser en se servant de certains d’entre nous.
Nos adversaires tiennent à nous vaincre, là où nous avons cherché à les convaincre. Voilà toute la différence entre eux et nous. C’est pourquoi je vous demande de faire preuve de vigilance et de discernement dans cette période: CE N’EST PAS PARCE QU’ON A FAIM QU’IL FAUT VENDRE SES DENTS. Comme vous le savez, la vie d’une Nation passe toujours par des péripéties, souvent même absurdes. Même si aucun pays ne le souhaite, cela fait partie de ce que Edgar Morin a qualifié de « CHAOS RÉ CONSTRUCTEUR ».
Chers camarades, ne voyez vous pas que le temps continue de faire son effet et que l’histoire a fini par nous donner raison ? Ne voyez vous pas que, ceux qui, hier faisaient l’apologie des armes, font aujourd’hui campagne contre l’usage des armes ? Ne voyez vous pas qu’ils reconnaissent en fin, la valeur du dialogue et du patriotisme, même s’ils évitent soigneusement de prononcer ce terme ? N’est-ce-pas la plus belle des manières de montrer que nous n’avons pas eu tort d’avoir engagé ce combat? Ne vous rendez vous pas compte que la perception d’une lueur de vérité commence ? Cette vérité pour laquelle notre pays à saigné jusqu’aux os et pour laquelle beaucoup de nos compatriotes ont été assassinés.
Honneur à eux!
Chers camarades, à y voir de près aujourd’hui, nous pouvons, sans risque de nous tromper, affirmer qu’en vérité, nos adversaires n’avaient rien a proposer aux ivoiriens, ils voulaient juste nous remplacer et se venger de tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Leur volonté de nous éradiquer, renforce chaque jour notre conviction.
Pour nous, ce 02 Octobre 2012, représente la victoire de la mobilisation populaire aux mains nues sur la force des armes.
Je vous invite à cultiver cette méthode aux générations futures et à ceux d’entre nous qui n’ont pas encore compris la force de notre doctrine. Cela prendra certainement du temps pour arriver à la victoire finale. Mais n’oubliez jamais qu’ils ont la montre et que nous avons le temps.
C’est le temps qui provoque le jour, c’est aussi le temps qui provoque la nuit.
Celui qui refuse de lire le temps se laisse toujours surprendre par des intempéries de tous ordres.
Que Dieu bénisse la côte d’ivoire et son vaillant peuple

CHARLES BLÉ GOUDÉ
OPPOSANT POLITIQUE IVOIRIEN EN EXIL FORCÉ

Mardi 2 Octobre 2012
Lu 263 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1149 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1733 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2140 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1369 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 622 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 687 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site